Mises à jour
nouveaux termes :
déconstruction dimensionnelle ; espace de travail de la géométrie ; espace de travail géométrique ; espace de travail géométrique de référence ; espace de travail géométrique personnel ; espace de travail mathématique ; espace de travail mathématique de référence ; espace de travail mathématique idoine ; espace de travail mathématique personnel ; transposition informatique ; valeur épistémique ; visualisation iconique; visualisation non iconique
Update
A new page has been created dedicated to terms and expressions of research on learning and teaching mathematical proof [here]. This page is a working document of the Research Gate group "Proof in Mathematics Education: Reflection and Institutionalization". The first terms are :
Base argument; Classroom community; Empirical argument; Ensuing argument; Level of mathematical rigor; Proof; Proof threshold.

Les contributions sont bienvenues soit sous la forme de commentaires à la suite des définitions, soit sous la forme de nouvelles définitions (voir l'encadré ci-contre).

Contributions are welcome either as comments to the posts or as suugestion (see the frame on the right hand side).
[Draft of the English version]

Las contribuciones son bienvenidas, ya sea como comentarios siguientes definiciones, ya sea como nuevas definiciones (ver cuadro aquí-contra).

Nicolas Balacheff, CNRS, LIG Grenoble

2012/08/23

Schème

(1) "Un schème est une totalité fonctionnelle" (Vergnaud 2005 p.128)

(2) "Appelons 'schème' l'organisation invariante de la conduite pour une classe de situations donnée" (Vergnaud 1991 p.136)

(3)  "Un schème comporte quatre catégories de composantes :
- un but (ou plusieurs), des sous-buts et des anticipations ;
- des règles d'action, de prise d'information et de contrôle ;
- des invariants opératoires (concepts-en-acte et théorèmes-en-acte) ;
- des possibilités d'inférence.
(Vergnaud 2005 p.128)

(4) "Un schème est une fonction temporalisée qui prend ses valeurs d'entrée dans un espace temporalisé à n dimensions, et ses valeurs de sortie dans un espace temporalisé à n' dimensions (n et n' très grands)" (Vergnaud 2005 p.128)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire