Mises à jour
nouveaux termes :
déconstruction dimensionnelle ; espace de travail de la géométrie ; espace de travail géométrique ; espace de travail géométrique de référence ; espace de travail géométrique personnel ; espace de travail mathématique ; espace de travail mathématique de référence ; espace de travail mathématique idoine ; espace de travail mathématique personnel ; transposition informatique ; valeur épistémique ; visualisation iconique; visualisation non iconique
Update
A new page has been created dedicated to terms and expressions of research on learning and teaching mathematical proof [here]. This page is a working document of the Research Gate group "Proof in Mathematics Education: Reflection and Institutionalization". The first terms are :
Base argument; Classroom community; Empirical argument; Ensuing argument; Level of mathematical rigor; Proof; Proof threshold.

Les contributions sont bienvenues soit sous la forme de commentaires à la suite des définitions, soit sous la forme de nouvelles définitions (voir l'encadré ci-contre).

Contributions are welcome either as comments to the posts or as suugestion (see the frame on the right hand side).
[Draft of the English version]

Las contribuciones son bienvenidas, ya sea como comentarios siguientes definiciones, ya sea como nuevas definiciones (ver cuadro aquí-contra).

Nicolas Balacheff, CNRS, LIG Grenoble

2012/08/22

Situation

Au sens de la théorie des situations didactiques (TSD) :
(1) "Le terme 'situation' désigne l'ensemble des circonstances dans lesquelles se trouve l'élève, les relations qui l'unissent à son milieu, l'ensemble des données qui caractérisent une action ou une évolution. Une situation est une situation problème qui nécessite une adaptation, une réponse de l'élève" (Brousseau 1981 p.112)

(2)  "Une situation est une association 'interaction Jeu-Joueur, Connaissance' / S(I, (X,J), C) / La relation de X avec la connaissance C à l'instant t est donc appréhendée par l'intermédiaire d'une fonction de C dans le jeu J" (Brousseau 1990 p.315 [pdf])
Au sens de la théorie des champs conceptuels :
(3) "[relativement à la TSD] nous nous limiterons au sens que lui donne habituellement le psychologue : les processus cognitifs et les réponses du sujet sont fonction des situations auxquelles ils sont confrontés. Et nous retiendrons deux idées principales :
1) celle de variété : il existe une grande variété de situations dans un champ conceptuel donné, et les variables de situation sont un moyen de générer de manière systématique l'ensemble des classes possibles ;
2) celle d'histoire : les connaissances des élèves sont façonnées par les situations qu'ils ont rencontrées et maîtrisées progressivement, notamment les premières situations susceptibles de donner un sens aux concepts et aux procédures qu'on veut leur enseigner"
(Vergnaud 1991 p.150)
English : Situation

According to the theory of didactical situations (TSD)
“The term “situation” designates the set of circumstances in which the student finds herself, the relationships that unify her with her milieu, the set of “givens” that characterize an action or an evolution. A situation is a problem-situation that necessitates an adaptation, a response, by the student. “ (Brousseau 1997 p.214)
 "The notion of 'situation' generelizes and makes more precise the classic one of 'problem'. It takes into consideration the fact that the student is interacting with an 'objective' milieu that gives her part of her information (possibly in non-verbal form) and reacts to her decisions in a way that is independent of the intervention of the teacher, that is, following a (non-didactical) logic of its own. A situation can thus model cases where certain conditions and certain responses are intentionally left implicit." (Brousseau et al. 2014 p.193)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire