Mises à jour
nouveaux termes :
déconstruction dimensionnelle ; espace de travail de la géométrie ; espace de travail géométrique ; espace de travail géométrique de référence ; espace de travail géométrique personnel ; espace de travail mathématique ; espace de travail mathématique de référence ; espace de travail mathématique idoine ; espace de travail mathématique personnel ; transposition informatique ; valeur épistémique ; visualisation iconique; visualisation non iconique
Update
A new page has been created dedicated to terms and expressions of research on learning and teaching mathematical proof [here]. This page is a working document of the Research Gate group "Proof in Mathematics Education: Reflection and Institutionalization". The first terms are :
Base argument; Classroom community; Empirical argument; Ensuing argument; Level of mathematical rigor; Proof; Proof threshold.

Les contributions sont bienvenues soit sous la forme de commentaires à la suite des définitions, soit sous la forme de nouvelles définitions (voir l'encadré ci-contre).

Contributions are welcome either as comments to the posts or as suugestion (see the frame on the right hand side).
[Draft of the English version]

Las contribuciones son bienvenidas, ya sea como comentarios siguientes definiciones, ya sea como nuevas definiciones (ver cuadro aquí-contra).

Nicolas Balacheff, CNRS, LIG Grenoble

2012/08/02

Système didactique

Au sens de la Théorie anthropologique du didactique (TAD) :
(1) "Un système didactique (SD) comporte un ou des sujets de [l'institution I] qui viennent y occuper une position d'enseignant E, un ou des sujets de I qui viennent y occuper un  position d'élève e, et enfin un objet O appartenant à SI(e), l'ensemble des enjeux didactiques pour I. [...] Pour qu'un SD fonctionne, il faut qu'il se crée un contrat didactique. Mais pour qu'un tel contrat se crée, il faut un point de départ assuré. [...] Des objets O, donc, tels que les rapports institutionnels RI(p,O) (où p=e, E) soient localement stables. En d'autre termes il faut minimalement qu'il existe un milieu." (Chevallard 1992 pp.93-94)
Au sens de la Théorie des situations didactiques (TSD) :
(2) "Le système didactique est composé au minimum de trois éléments : un savoir mathématique particulier, un maître, et un élève. Ce qui définit le maître et l'élève comme tels est le projet du système didactique, qui est de passer d'un état initial à un état final,vis-à-vis d'un savoir." (Margolinas 1992 p.125)
English : Didactic system

 According to the anthropological approach of didactic (TAD)
(2) "A didactic system (DS) includes one or more subjects of I who come and fill a position of teacher T, one or more subject of I who fill a position of pupil pu, and finally an object O belonging to SI(e), which is the set of didactic stakes for I. [...] In order for a DS to function, at any moment -- in relation to the specific time of the DS as an institution -- a set of institutional objects must exist which, for the subjects of the DS, are self-evident. Objects O, therefore, such that the institutional relations RI(p,O) (where p=pu, S) are locally stable. In other words, a milieu must exist." (Chevallard 1992 pp.148-149, 150)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire